Aide aux difficultés scolaires

Au-delà des activités sportives, nous voulons aussi aller chercher les jeunes dans ce qui les intéresse mais qui n’est pas disponible en apparence. Nous pourrons ainsi découvrir des talents cachés. Nous souhaitons rester fidèle à la mission que notre organisme Mener autrement s’est donnée : utiliser le sport pour garder les jeunes concentrés à l’école.

École de fin de semaine: Le projet consiste à offrir aux JEUNES, les activités régulières d’aide aux DIFFICULTÉS SCOLAIRES (TRAVAUX, mise à jour des connaissances des parents en mathématiques et français principalement). Toutes les écoles de notre territoire ne peuvent offrir ces services puisqu’elles sont fermées. Il en est de même pour tous les organismes communautaires. Ces nombreux jeunes qui travaillent les soirs du lundi au vendredi après l’école, ne disposent plus que de la FIN-DE-SEMAINE pour faire leurs devoirs et rattraper le retard cumulé dans la semaine.

À défaut, ils reprennent l’école le lundi avec un retard. De semaine en semaine, ils accumulent du retard. L’évidence du découragement et du DÉCROCHAGE est claire. De l’ABANDON aux gangs de rue, il n’y a qu’un pas à faire. Nous aimerons contribuer à baisser le taux d’abandon scolaire actuellement de 38%. La mise à jour des connaissances des parents a pour but de favoriser leur IMPLICATION dans le processus d’apprentissage de leurs enfants. L’école de fin de semaine est une formule qui fonctionne très bien car les besoins sont criants.

Précédant